Besoin de repères ?

Les instruments

Dans le jazz, un musicien se retrouve tantôt en position de « leader » (il détermine l’orientation de la formation et la dirige, il écrit ou choisit le répertoire), tantôt de « co-leader » (il partage les responsabilités artistiques avec un ou d’autres musiciens), ou de « sideman » (il se met au service d’un projet qu’il ne détermine pas, mais il est la plupart du temps également un des solistes de la formation).

Si vous vous intéressez plus particulièrement à un instrument, consultez dans un premier temps la notice des musiciens qui en jouent cette année en qualité de « leader » (ils apparaissent en tête de liste) ; intéressez-vous néanmoins aux « co-leaders » et aux « sidemen » car, bien souvent, ils sont aussi « leader » de leur propre formation et sont toujours de formidables artistes !

LA VOIX

Les figures du chanteur ou de la chanteuse de jazz (VIKTORIA TOLSTOY) restent extrêmement populaires et sont en quelque sorte des archétypes du jazz. Le chant nous renvoie aux sources mêmes de cette musique ainsi qu’aux musiques populaires (ANDRE MINVIELLE dans son hommage à Boby Lapointe), au blues (MICHAEL ROBINSON, RON SMYTH), à la pop (LITTLE RED SUITCASE), aurock (HAN BUHRS). La voix nous permet aussi de voyager autour du monde, de la Hongrie (GABOR WINAND) au Mali (SALIF KEITA) en passant par l’Indonésie (BOI AKIH) et l’Espagne (FELIPE HERNANDEZ). Certains artistes l’utilisent de plus en plus comme un instrument à part entière et font appel à des techniques étonnantes, comme MEDERIC COLLIGNON, JEANNE ADDED, sans oublier les nouveaux courants rap / slam (JAMES COPLEY).

PIANO / ORGUE

C’est l’instrument le plus complet, à la fois soliste et accompagnateur. Pour comprendre l’essence même de la musique de jazz, écoutez le légendaire HANK JONES en solo ! En grande formation, découvrez le travail magnifique de JEAN MARIE MACHADO. La formule piano/contrebasse/batterie en est peut-être la forme canonique dans le jazz (JULIA HÜLSMANN>, FRED SOUL) tandis que d’autres formules à trois se développent (HARMEN FRAANJE, RAMON VALLE) Le piano dialogue avec lui-même (FRANÇOIS RAULIN & FRANÇOIS ROSSÉ), avec d’autres instruments et/ou l’image (QUINTET OLIVA / RAULIN dans Little Nemo), (STEPHANE PLOTTO dans « Métropolis »). Il reste cependant la base d’une section rythmique jazz typique (ALAN BROADBENT, MARCO MEZQUIDA, JACOB CARLZON, FRED ESCOFFIER, PATRICE HIBON ).

On entendra de l’orgue dans le TRIO D’EN BAS (SAMUEL BOURILLE), du piano électrique Rhodes dans SEPTIK (FRANK WOESTE, MATTHIEU JEROME), LUNATIC TOYS  (ALICE PERRET), ELECTRO DELUXE (GAEL CADOUX) et les deux chez MACEO PARKER !

SAXOPHONE(S)

Le Festival propose cette année, aux côtés de deux imposants saxophonistes venus d’outre-atlantique MACEO PARKER, ERNIE WATTS, certains des meilleurs européens : MICHEL PORTAL, FRANÇOIS CORNELOUP, LAURENT DEHORS, CHRISTOPHE MONNIOT, JEAN CHARLES RICHARD, THOMAS FAURETHOMAS DE POURQUERY, OLIVIER PY, ARNAUD ROUANET, MARTI SERRA, GORKA BENITEZ, YVES GERBELOT, FABRICE BON, PASCAL VAN HEUVEL. Ainsi que, naturellement, la génération montante, YOANN DURANT, ROMAIN DUGELAY, GREGORY SALLET, THIBAULT FONTANA, GABY SCHENKE, CLEMENT EDOUARD.

TROMPETTE

On retrouve dans cette édition quelques stylistes parmi les plus repérés du moment, (MEDERIC COLLIGNON, ERIC VLOEIMANS, GUILLAUME PONCELET), mais aussi PATRICE BAILLY, EMMANUELLE LEGROS, THOMAS MAYADE), FRANZ HAUTZINGER.

BATTERIE / PERCUSSIONS

La batterie est le seul instrument que le jazz ait inventé ! Il a su en faire bon usage (RODNEY GREEN)
Le festival accueille la génération européenne (le Suisse LUCAS NIGGLI, l’Allemand HEINRICH KÖBBERLING, le Catalan DAVID XIRGU, l’autrichien JÖRG MIKULA, les Français PHILIPPE GLEIZES, FRANCK VAILLANT, ROLAND AUZET, CHRISTOPHE MARGUET, FRANCOIS MERVILLE, EMMANUEL SCARPA, FRANCIS ARNAUD, YOANN SCHEIDT).
Mais prêtez aussi une oreille attentive aux jeunes pousses qui émergent des régions ; ces nouveaux venus (ARNAUD RENAVILLE, JEAN JOLY, ERWANN BONIN, TOKY RAKOTOMALALA) vous laisseront sans voix !

Du côté des percussionnistes, surveillez MOLA SYLLA, KEYVAN et BIJAN CHEMIRANI, SANDIP BHATTACHARIA au jeu fortement imprégné de cultures traditionnelles,ainsi que ceux qui se réclament d’un héritage « plus classique » JEAN MARC QUILLET, MICHEL DEBRULLE ou  contemporain TATIANA KOLEVA.

GUITARE

Les amateurs de la 6-cordes retrouveront un grand maître, SYLVAIN LUC. Ils retrouveront la fine fleur européenne (MAXIME DELPIERRE, GILLES CORONADO ainsi que quelques jeunes pousses (NICOLAS FRACHE, OLIVIER JAMBOIS). Quant au jazz manouche, il nous offre l’un de ses plus beaux représentants en la personne de DORADO SCHMITT entouré de sa famille. Mais visitez aussi la guitare dans sa diversité, du bluesman MANU GALVIN au funk du guitariste de Maceo Parker, au « jazz flamenco » de JUAN DE LERIDA, 20h30> ou encore au « jazz-raga » de NIELS BROUWER.

Et ne manquez sous aucun prétexte la folie géniale et inclassable du Danois HASSE POULSEN ni l’univers torturé du Hollandais RENE VAN BARNEVELD !

CONTREBASSE

L’autre pilier de la section rythmique est passé au fil des ans « du fond de la classe aux feux de la rampe ». Nous accueillons des contrebassistes et des bassistes électriques. Directement sous les feux de la rampe, cette année, le grand CHARLIE HADEN, la Catalane GIULIA VALLE, les Françaises SARAH MURCIA, HELENE LABARRIERE, ANNE MAHEY. En embuscade, mais n’attendant qu’un signal pour nous éblouir, écoutons BRUNO CHEVILLON, SEBASTIEN BOISSEAU, MICHEL BENITA, YVES ROUSSEAU , REMY CHAUDAGNE, PASCAL BERNE, GIL LACHENAL.

La  guitare basse inventée en 1960, a fait très tôt son apparition dans le jazz. Découvrez cet instrument entre les mains de LUC EX, BAPTISTE GERMSER, OLIVIER BATTLE, MATTIAS SVENSON, JEREMIE COKE, JEAN PHILIPPE MOREL.

MAIS AUSSI

ACCORDEON

Cet instrument appartient au jazz depuis toujours. L’école française est sans égale au monde et s’élargit sans cesse. Découvrez cette année le basque  DIDIER ITHURSARY ! Un instrument également fort prisé du nord au sud de l’Europe: du Finlandais VELI KUJALA à l’Italien virtuose LUCIANO BIONDINI.

CLARINETTE

En si-bémol ou basse, souvent jouée par des saxophonistes, vous pourrez l’entendre entre les doigts de MICHEL PORTAL, LAURENT DEHORS , CATHERINE DELAUNAY, JEAN PIERRE SARZIER, MICHEL MANDEL, FABRICE BON.

TROMBONE

Sa tessiture chaude et son phrasé coulant sont servis par YVES ROBERT, MICHEL MASSOT, SAMUEL BLASER, GUEORGI KORNAZOV

TUBA

Loin de se contenter de doublonner la partie de basse, comme autrefois, le tuba a pris son envol et son indépendance. La virtuosité d’un FRANÇOIS THUILLIER, MICHEL GODARD ou d’un MICHEL MASSOT a ouvert la voie à une génération de jeunes instrumentistes.

VIBRAPHONE

Avec le marimba, il appartient formellement à la famille « percussions ». Extrêmement utilisé en soliste dans le jazz depuis les années 30, c’est un instrument de virtuose ! JEAN-MARC QUILLET , TATIANA KOLEVA.

VIOLON

Encore un instrument où l’école française fait merveille. DIDIER LOCKWOOD se pose en héritier des plus grands. Le violon appartient aussi à l’univers des musiques traditionnelles dont les chemins croisent le jazz avec GUILLAUME ROY (alto), ou l’inclassable TAKUMI FUKUSHIMA.

N’oublions pas, dans cette famille, le merveilleux violoncelle dont nous accueillons l’un des plus fameux pratiquant : ERNST REIJSEGER.

FLÛTE

Souvent jouée par des saxophonistes (GABY SCHENKE), elle est un instrument du jazz à part entière (JOCE MIENNIEL).

Le jazz se joue sur tout ce qui peut produire des sons organisés !! Les artistes rivalisent d’imagination et savent adapter tous les instruments, des plus traditionnels aux plus étranges, au langage de l’improvisation.

MACHINES

La nouvelle lutherie informatique a désormais ses premiers virtuoses (PIERRE JODLOWSKI).

KOTO

Instrument à cordes (13) en forme de cithare venu du Pays du Soleil Levant, il se prête aussi à l’improvisation entre les doigts experts de MIEKO MIYAZAKI.

VIELLE A ROUE

Un instrument traditionnel, pour une musique d’aujourd’hui. Avec l’Autrichien MATTHIAS LOIBNER.

N’oubliez pas les fanfares ! Dans l’une d’elles, vous pouvez en être le héros... (FANFARE DE LA TOUFFE) ni la danse, lorsque la chorégraphe et danseuse MATHILDE MONNIER rencontre le clarinettiste LOUIS SCLAVIS dans « Les Signes Extérieurs ».