Les archives des rendez-vous du jazz

Le Grenoble Jazz Festival propose des rencontres-clés et des projections de films autour du jazz tout au long de l’année.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez sous certains rendez-vous des informations ou des documents communiqués par les intervenants (discographie, texte, tableau...)

CLÉS POUR LE JAZZ

23 février 09

« DANSE ET MUSIQUE IMPROVISÉE »
Rencontre avec Louis SCLAVIS, improvisateur, compositeur

Quel rapport un musicien de jazz entretient-il avec la danse contemporaine ? Comment peut-il répondre au langage du corps ? Depuis 1991, Louis SCLAVIS collabore régulièrement avec la chorégraphe Mathilde MONNIER (À la renverse, Chinoiserie, Face Nord, Ainsi de suite...), ensemble ils questionnent la pratique de leur art personnel, se répondent. Louis SCLAVIS joue avec les complexités rythmiques et la pulsation. Il installe une certaine dramaturgie. Mathilde MONNIER incarne les notes, les prolonge par ses séquences chorégraphiques. D’autre fois, c’est la danse qui donne le ton et le musicien répond par des principes de jeu ou par l’improvisation. Grâce à des extraits vidéo de plusieurs oeuvres communes, notamment le travail présenté à « Jazz à La Villette 2008 », Louis SCLAVIS nous parlera de cette rencontre toujours renouvelée entre l’exploration musicale et la création chorégraphique.

28 janvier 09

« JIMI HENDRIX ET LE JAZZ »
Conférence de Jean-Paul MARRY

Une tentative d’analyse particulière pour cette jonction de l’expérience électrique nous invitant vers une suite possible de toutes les musiques ?
Cet absolu «free» que l’artiste a mis en notes au centre des changements du monde ; précurseur des changements du jazz ?
Le passage éclair de Jimi Hendrix a laissé le sentiment d’une musique conçue au coeur du Blues. Depuis quatre décennies, son rêve électrique raisonne toujours aussi justement, dans cette recherche autour de la note bleue !
 J-Paul MARRY

12 janvier 09

« La contrebasse, du fond de la classe aux feux de la rampe »
Expo - rencontre avec Didier LEVALLET, contrebassiste

Encore discrète dans les années 1920, la contrebasse commence à se faire entendre lorsqu’elle troque ses cordes en boyaux contre des cordes métalliques dans les années 1930. Désormais, les contrebassistes deviennent des solistes à part entière. L’Europe, et particulièrement la France, va très vite offrir au jazz une génération de créateurs.

Didier LEVALLET (contrebassiste, penseur, directeur de Jazz en Clunisois) nous livrera l’histoire de cet instrument emblématique et évoquera bien sûr les grandes figures qui y sont attachées.

8 décembre 08

"PIANORAMA 2, Tradition et modernité dans l'histoire du piano jazz"
Rencontre avec François RAULIN, pianiste

Sous cet angle, nous passerons ce moment à écouter ce qui fait le son du jazz au piano, ce qui a évolué en une centaine d’années, où en sont la tradition et l’histoire... Du piano au CD, au travers des grands artistes que sont Earl Hines, Fats Waller, Duke Ellington, Thelonious Monk, Bill Evans, Cecil Taylor, Dollard Brand, Keith Jarrett et bien d’autres, on appréciera les constantes et les nouveautés qui ont fondé cette musique.
F. RAULIN

16 octobre 08

« SAX, RENCONTRE, EXPO PHOTO »
Expo - rencontre avec Laurent DEHORS, saxophoniste

Talentueux et fantasque : tel est Laurent DEHORS, saxophoniste et multi-instrumentiste bien connu des amateurs de jazz. Il a d’ailleurs conquis le public du GRENOBLE JAZZ FESTIVAL à chaque venue, avec son adaptation époustouflante de Carmen en 2007, ou au travers d’une relecture onirique et ludique de la Flûte Enchantée, la saison dernière. À l’occasion de cette soirée au Hammam Café, il nous parlera de sa passion pour les saxophones, des particularités de cet instrument et, bien sûr, il se réserve le droit à quelques belles surprises... Pourquoi pas un moment de musique avec des amis de la région ?

11 février 08

"Afriques, Amériques : histoires d’aller retours"
par Philippe Méziat, directeur artistique du Bordeaux Jazz Festival
Le jazz et les musiques d’aujourd’hui, entretiennent avec l’Afrique des rapports complexes : imaginaire, symbolisme et réalité se lient. Philippe Méziat tentera de démeler une partie de cet ensemble.

23 janvier 08

Guy le Querrec, "Le funambule sur le fil du hasard"
Guy Le Querrec a acheté son premier appareil photo à l’âge de 14 ans, son premier LEICA en 1962. Depuis, il n’arrête plus de courir le monde, les hommes, la musique.
Il aime ce vieux proverbe africain qui voudrait que l’œil de l’éléphant "shoote" chaque instant pour le vivre uniquement, comme si c’était la première et la dernière fois.
Chacune de ses photographies est un conte qui appelle notre imaginaire à défier nos yeux occupés. Depuis près de cinquante ans, le "court", comme l’appelle ses amis maliens, raconte une légende du monde en marge du temps officiel. C’est cette capacité immédiate à saisir le monde qui le rapproche des musiciens (il est un ami de longue date de Texier, Portal, Sclavis et Drouet), ses compagnons d’âme, avec qui il forme une sorte de confrérie de l’improvisation et du temps suspendu.
« Ma Photographie est toujours préoccupée par les rythmes, les syncopes et les décalages. Elle se soucie de l’aléatoire, du précaire et de l’improvisation sur le réel. »
Guy Le Querrec

10 décembre 07

Lydia LESCOT et Christian LAPIERRE, "DU JAZZ AU FUNK"
États-Unis, milieu des années 60 : les citoyens noirs descendent dans les rues pour revendiquer leur identité afro-américaine. Un nouveau courant musical accompagne ce mouvement : le funk.

5 novembre 07

Jean Baptiste TUZET, "JAZZ MANOUCHE, LA GRANDE AVENTURE DU SWING GITAN"

Passionné par Django Reinhardt et le jazz gitan depuis l'âge de 16 ans, Jean Baptiste TUZET, animateur-journaliste-producteur d'émissions musicales pour Radio France et la télévision, n'a cessé de promouvoir cette musique acoustique et jadis marginale.
Il vient de publier Jazz Manouche, aux Editions Didier Carpentier.

16 avril 07

Jean MEREU, "PAUL ET CARLA : LA SAGA DES BLEY"
Lorsqu'ils se rencontrent dans un club new-yorkais, au début des années 60, Carla y vend des cigarettes, Paul est le pianiste. Ce qui s'annonce comme une romance sentimentale va faire naître une collaboration musicale inédite : tandis que Paul cisèle son art du trio ou de solo en privilégiant les thèmes composés par Carla, celle-ci n'aura de cesse de triturer les masses orchestrales des grandes formations. C'est ce double parcours croisé, parallèle et opposé que nous nous donnons à raconter

26 février 07

Jean Paul MARRY, "DU JAZZ AU RAP"
Une histoire de filiation des musiques afro-américaines
De l'électricité à l'électronique

8 février 07

Serge CHRISTIN, "FRANK ZAPPA ET LE JAZZ"
"Jazz is not dead, it just smells funny"

22 janvier 07

Philippe ROCHE, "L'OUD"
L'oud c’est la musique orientale avec ses formes d’une grande richesse, ses improvisations modales aux modulations si subtiles. Alors forcément, le guitariste de jazz que je suis devait rencontrer cet instrument pour ce voyage sans fin dans et avec les « autres » cultures, les « autres » musiques et avec les « autres » musiciens ».

18 décembre 06

Francis MARMANDE, "LES AIGUS ET LES GRAVES"
Autour des voix et des contrebasses : d'une façon de lire le jazz.

CINE JAZZ

3 novembre 08

« NEW ORLEANS MUSIC RENAISSANCE »
Documentaire de Virgile BEDDOK présenté par Anne LEGRAND

Depuis plus d’un siècle, «Music and food» sont les maîtres mots de la Nouvelle-Orléans. Trois ans après le passage de l’ouragan Katrina, les habitants de la ville se battent toujours pour faire vivre leur culture authentique et forte. Qu’en est-il de la musique à la Nouvelle-Orléans ? Quelles sont les actions menées pour venir en aide aux musiciens ? De retour chez eux, des artistes tels que la chanteuse Marva Wright, le batteur Herlin Riley ou les trompettistes Irvin Mayfield et Kermit Ruffins, nous entraînent dans leur univers musical et nous font partager leur combat quotidien pour la sauvegarde de leur patrimoine musical : le jazz et le blues !

25 février 08

LOUIS SCLAVIS "LE MONUMENTAL TOUR"
Un film de Philippe ODY
A l'occasion des 25 ans de l'Europa Jazz Festival du Mans, pendant près d'un mois, Louis Sclavis a enchaîné 25 concerts et rencontres avec les grands noms du jazz français et européen. Bernard Lubat, Henri Texier, Michel Portal, François Corneloup, Médéric Collignon, Vincent Courtois - parmi d'autres – se sont succédés à ses côtés sur des petites scènes de la campagne profonde, dans des salles polyvalentes ou dans des églises. Le film relate ce "rural tour" devenu "monumental tour" par le nombre des projets présentés. Il a été tourné comme un carnet de voyage, au plus près de l'artiste et de ses compagnons de route. C'est le portrait en action d'un musicien généreux et accessible.

14 janvier 08

Le Jazzman du Goulag
Ce film évoque la vie d’Eddie Rosner, trompettiste, compositeur et chef d’orchestre allemand d’originae polonaise. Star du jazz en URSS, artiste persécuté par les nazis en tant que dégénéré, il a connu la gloire et l’exil, le génie et l’horreur

3 décembre 07

"4 Walls"
un film de Jérôme de MISSOLZ
Voyage psychédélique, musique indescriptible, précise et chaotique : c’est une poésie sonore exceptionnelle. Le seul témoignage visuel d’un groupe aujourd’hui séparé.

12 novembre 07

"Thelonious Monk, Straight No Chaser",
un film de Charlotte Zwerin

Peut-être le plus beau documentaire sur le jazz qui ait jamais été fait. La "redécouverte" inespérée par Charlotte Zwerin de bobines documentant très longuement l'oeuvre et le personnage de Thelonious Monk, combinée avec d'autres documents d'archives, tournées, interviews...
Une bande sonore d'une qualité exceptionnelle !

23 avril 07

JUNGLE BLUE
Une percée au cœur de la musique avec la périphérie parisienne comme décor à l'occasion du festival Banlieues Bleues. Conçu comme une improvisation contrôlée autour d'extraits de concerts (Jerry Gonzales, Sun Râ Arkhestrâ, Sainkho Namtchilak, Paul Bley…) de backstage et de répétitions, le film tisse des liens entre ces galaxies musicales, inscrites dans le bleu profond de la banlieue
Un film musical de Jacques Goldstein,
Avec, 4 Walls, Sainkho Namtchilak (+ Hamid Drake et William Parker) Jerry Gonzales y los Piratas del Flamenco, le Sacre du Tympan, Justo Valdez y la Rumba Palenquera,Trio Sylvie Courvoisier (Mark Feldman et Anja Lechner), Paul Bley Soweto Kinch Quartet featuring Abram Wilson Sun Râ Arkhestrâ & Dj Spooky…

5 mars 07

ITALIAN INSTABILE ORCHESTRA, 97 PISA
Lors du 1er Instabile Festival à Pise en 1997, l'Italian Instabile Orchestra a joué au cours de trois soirées l'intégralité de son répertoire. Cet Orchestre est le rassemblement, hors institution, des meilleurs musiciens de jazz italiens, dont Enrico Rava et fonctionne d'une façon démocratique absolue.
Avec des extraits de concerts et les interviews des principaux acteurs de l'orchestre, le film permet de mieux comprendre le fonctionnement "autogéré" de cette formation et d'en apprécier la richesse du répertoire, due, là aussi, au fonctionnement libre des différents compositeurs.

Réalisation et production : Jean-François Lebossé

12 février 07

"STEP ACROSS THE BORDER"
A ninety minute celluloid improvisation
Documentaire sur le musicien Fred Frith, né en 1949 en Angleterre, avant-gardiste issu de la musique pop, toujours à la recherche de nouveaux sons, de nouvelles musique qui transgressent les frontières et les classifications. Les réalisateurs ont filmé Fred Frith, ses collaborateurs et ses amis à Londres, New-York, Leipzig et au Japon.
"Le film affiche le même plaisir, la même liberté et la même curiosité que ces musiciens à saisir au vol les sons et les images." (Libération)
"Step across the border devient un carnet de voyage, une collection d'images en noir et blanc, fascinantes comme ces recherches sur l'art cinétique qui passionnait Clouzot à l'époque de la prisonnière." (Télérama)

Réalisation, Nicolas Humbert, Werner Penzel
Caméra, Oscar Salgado
Son, Jean Vapeur
Montage, Gisela Castronari, Vera Burns, Nicolas Humbert,Werner Penzel
Musique, Fred Frith, Joey Baron, Ciro Battista, Iva Bittova, Jean Derome, Tom Cora, Pavel Fajt, Eitetsu Hayashi, Tim Hodkinson, Arto Lindsay, René Lussier, Haco, Kevin Norton, Bob Ostertag, Zeena Parkins, Lawrence Wright, Joh Zorn.

29 janvier 07

Momo Le Doyen
un film de Laurent Chevallier
Roi du swing et de l’improvisation, Momo Wandel Soumah (1926-2003), était le doyen du jazz africain. Il est celui qui a su dire aux Américains : «  Le jazz est né chez vous, mais, moi, je l’ai ramené chez moi, en Afrique, car c’est de là qu’a jailli sa source. »